GRAND CONCOURS !

On observe, sur cette bague, deux formes de la lettre U : GUIGO DALPHINVS..... Au XIVe siècle, ceci est impossible. La coexistence de ces deux formes suffit pour prouver la fausseté de cette bague.

Afin d'étayer sa conviction, le Cabinet Honoré d'Urfé prend le risque d'offrir CINQ MILLE euros à la première personne qui trouverait un exemple de bague médiévale authentique, ou de sceau authentique, datant d'avant le XVe siècle et portant conjointement, à l'intérieur du mot, la lettre capitale U et la lettre capitale V, comme on le voit dans la pseudo-bague du dauphin Guigues.

Le concours est ouvert aujourd'hui 2 juillet, à 19 heures !

Concours fermé, faute de réponse convaincante, au bout de deux semaines (19 juillet).

Après la date de clôture du concours, deux personnes nous ont parlé du sceau de l'université de Paris (XIIIe ou XIVe s.), conservé à la Bibliothèque nationale. Ce sceau porte en effet, dans le mot UNIVERSITATIS, une forme de V "rond à volute", alors que dans les deux autres occurences de cette lettre, on voit un V capital "pointu".  Ce sceau pourrait donc être une exception au principe que nous énoncions. Toutefois, il faut remarquer que ce U "rond à volute" est une lettre décorative, et non pas une lettre courante, telle qu'on peut en trouver dans quelques manuscrits.

Une troisième personne, dès le 20 juillet, nous a montré un surmoulage XIXe s., d'une matrice probablement médiévale, portant un U. Mais nous n'avons pu retrouver la matrice originale, ni nous rendre certains, à supposer qu'elle existe, qu'elle daterait bien d'avant le XVe siècle.

Autres domaines d'expertise

Roch de Coligny

Expert pour les sceaux

Cabinet de Haute Expertise Honoré d'Urfé,

10, rue Chauchat 75009 Paris

 

Nos autres sites spécialisés dans l'EXPERTISE des SCEAUX, en cours de transfert sur ce nouveau site :