COLLECTIONS FRANÇAISES ACTUELLES

Il est difficile d'évaluer le nombre de matrices de sceaux conservées en mains privées, en France, à l'heure présente.

Sans trahir le secret professionnel, nous pouvons dire que nous connaissons, aujourd'hui, une quinzaine de collections de sceaux, dont la moins nombreuse contient une dizaine de matrices choisies ; et la plus nombreuse environ six cents matrices. Ce sont généralement des collections ordonnées, structurées autour d'un thème, d'une époque, d'une région. De nos propres yeux, nous y avons vu environ deux mille matrices (dans ce chiffre, nous ne comptons pas les matrices qui nous ont déjà été confiées pour expertise et vente aux enchères).

Comment déterminer le nombre de matrices possédées en main privées par des collectionneurs français ? La méthode la plus sûre nous semble la suivante :

1. Etablir une liste des matrices suivantes :

11. Matrices décrites depuis le XIXe siècle dans des catalogues de collection, des catalogues régionaux ou des catalogues de vente.


12. Matrices conservées aujourd'hui dans des collections privées identifiées (environ deux milliers ?).

13. Matrices découvertes par les détectoristes depuis une vingtaine d'années (environ 1500 ?), en particulier celles présentées sur les forums, et le plus souvent décrites par M. Gilles Rondel.

 

14. Matrices présentées par les antiquaires (un demi-millier ?).

 

2. "Relier" les doublons, pour ne pas comptabiliser deux fois la même matrice.

 

3. Appliquer un coëfficient de réduction, en raison des surmoulages et copies :

 • coëfficient de 30% sur les matrices non vérifiées des points 11 et 12.

• coëfficient de 50% au point 14.

 

4. Déduire les matrices acquises depuis par des institutions publiques.

Sans se livrer à ce comput précis, on peut déjà constater que les collections vendues récemment (Meurgey de Tupigny, Lemaire, Rougé et May) ainsi que la collection Houzé de l'Aunoit, qui n'ont aucune matrice commune (donc aucun "doublon"), totalisent environ cinq mille matrices dispersées en mains privées (rares furent les achats faits par des institutions publiques). Ajoutons à cela quinze cents matrices de détectoristes, et grosso modo deux autres milliers dans des collections, cela mène à un total d'au moins huit mille matrices.

Ainsi, on peut penser que le nombre total de matrices conservées ès mains privées, en France, se compte entre huit et douze mille.

Autres domaines d'expertise

Roch de Coligny

Expert pour les sceaux

Cabinet de Haute Expertise Honoré d'Urfé,

10, rue Chauchat 75009 Paris

 

Nos autres sites spécialisés dans l'EXPERTISE des SCEAUX, en cours de transfert sur ce nouveau site :